par Franck Thomas

Poster un message

En réponse à :

  • 2|

    publié dans Les vues des uns (la vie des autres)

    septembre 2011

    … d’une main blanche et délicate, la secré­taire lui verse amou­reu­sement un filet d’eau tiède sur la nuque, en pressant contre lui son corps gracile. Il embrasse la peau chaude, empreint d’une torpeur incor­rup­tible, dont le réveil le tire pourtant à la pre­mière son­nerie. Alors, comme toutes les matinées de semaine, il se débar­rasse du corps brûlant de sa femme qui tente pâteu­sement de lui rendre un baiser, stoppe sa pro­gression du rempart de la couette, puis s’enfuit dans la salle de bain pour­suivre en (...)


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

contact

2019 © frth