par Franck Thomas

3| Communiqué de la Présidence de la République

septembre 2011

Le Pré­sident de la Répu­blique a appris avec une très vive émotion l’explosion, aujourd’hui, qui a touché une école mater­nelle de la capitale.

L’attentat reven­diqué par un groupe encore inconnu, le GPTO, a ôté la vie à deux élèves, et en a blessé vingt-​​deux autres. Une ensei­gnante a éga­lement été blessée.

Le chef de l’État s’associe à la douleur des familles et de leurs proches. Il leur exprime ses condo­léances attristées et sou­haite un prompt réta­blis­sement aux blessés.

Le Pré­sident de la Répu­blique condamne avec la plus grande fermeté cet acte lâche et barbare qui endeuille une nou­velle fois la Nation tout entière. Il réaf­firme la déter­mi­nation de l’ensemble des forces du pays, avec le soutien des alliés de la Liberté, à com­battre sur notre ter­ri­toire et au-​​delà le ter­ro­risme et l’obscurantisme.

Le chef de l’État tient à assurer ses conci­toyens que les res­pon­sables de ce crime insou­te­nable ne res­teront pas impunis. Il engage les ser­vices de l’État à mettre tous les moyens pos­sibles pour faire toute la lumière sur cette affaire, et punir les cou­pables dans les meilleurs délais.

Partager ce texte

Réagir, interroger, ouvrir

contact

2017 © frth