par Franck Thomas

Publications dans la revue.

Onel de Guzman #0

février 2009

Je vois pas pourquoi je devrais parler de Darius. Il n’a rien à voir dans l’histoire. C’est pas parce qu’il en a parlé le premier à Phi­lippe Thomas que ça lui donne plus d’importance que les autres. Chacun est res­pon­sable de ses actes ! J’ai rien demandé, moi, et puis c’était pas à moi de décider même si je l’avais voulu. Alors on a bon dos…

Je sais que c’est à cause d’Estée, tout ça, on me fera pas croire autre chose. Je sais très bien qu’il y a quelque chose qui cloche avec elle. Elle est tou­jours là, comme une fleur qui ne veut pas faner et qui empeste toute la pièce avec son parfum immonde ! C’est pas comme si per­sonne ne se doutait de rien… Non, je ne veux pas parler de Cyril, enfin, tout le monde sait bien, oui, oui, tout le monde sait bien…

Vincent Mac Mahon, c’est autre chose. Lui, j’étais prêt à le suivre. C’est ce que j’ai fait d’ailleurs, enfin, à dis­tance quoi. Bien sûr, j’ai tout vu, même si je me forçais à ne pas trop regarder. Oui, c’était grand, oui, c’était beau, c’est tou­jours grand et beau, qu’est-ce que ça pouvait être d’autre ! Vincent Mac Mahon regardait, lui. Darius aussi, oui, mais il n’a rien à voir dans l’affaire. Il y avait beaucoup de mou­vement, c’est normal…

Au bout d’un moment, il y a eu une sorte de chan­gement de tac­tique, on peut dire ça. J’ai pas trop compris, j’ai fait comme tout le monde… j’avais pas le choix ! Tout le monde a changé d’attitude, moi je suis retourné dans la petite pièce. Dans l’angle du fond, j’ai essayé de regarder par la fenêtre, non, pas de sortir, regarder juste ! Mais même ça, c’était décon­seillé, par qui, j’en sais rien. À ce moment-​​là, Kamal est arrivé. Je lui ai rien demandé, de toute façon il me regardait pas, pourtant il m’a bien vu ! Il avait l’air très occupé… Il est resté cinq minutes à peu près, moi je suis sorti juste après.

Hon­nê­tement, j’ai aucune idée de ce que faisait Phi­lippe Thomas, et c’est pas mon pro­blème. Ça faisait une semaine que j’étais malade, fallait pas trop m’en demander non plus !

Partager ce texte

Réagir, interroger, ouvrir

contact

2017 © frth