par Franck Thomas

Voix

août 2013

Célé­bra­tions, ce jour. Les pro­ces­sions se forment dans toute la ville.
C’est la fête de Marie, dit-​​on. On chante, on joue.
Pour l’assomption, tout le monde descend dans la rue.
Moi je préfère monter direc­tement au ciel.
En passant, je retrouve les chats sur le toit, qui font la fête, eux aussi.
Chacun son concert de mi-​​août.

Partager ce texte

Réagir, interroger, ouvrir

contact

2017 © frth