par Franck Thomas

Lumière

septembre 2013

Elle a fait une lampe avec des feuilles séchées. C’est d’une minutie : on dirait de la dentelle.
Tout le monde a tou­jours su qu’elle était une artiste. Ce soir, c’est sa révé­lation. On se presse autour de l’œuvre — le début d’une grande car­rière, assu­rément.
Cela repré­sente une pieuvre.

Elle a mal dosé la puis­sance de l’ampoule.
Les pom­piers se repèrent à l’odeur de poulpe grillé.

Partager ce texte

Réagir, interroger, ouvrir

contact

2017 © frth