par Franck Thomas

Cerveau

septembre 2015

Inquiet, je vais trouver le mar­chand :
— Mon cerveau ne marche plus.
— Vous avez tenté le coup du dis­tri­buteur ?
— Oui : j’ai beau taper dessus, rien ne sort. Je ne sais plus quoi faire.
— Vous savez, on vit très bien sans. Le mien par exemple, il est en vitrine depuis des années.
— Le modèle d’exposition, là ? On peut l’essayer ?
— C’est fait pour ça.
— Mais… il n’est pas abîmé, depuis le temps ?
— Au contraire : depuis que je le mets au service des autres, il tourne mieux que jamais.
En sortant du magasin, j’ai le sourire aux lèvres.
Me voilà libéré d’un poids ! — 1325 grammes, précisément.

Partager ce texte

Réagir, interroger, ouvrir

contact

2017 © frth