par Franck Thomas

Bonheur

août 2015

Les enfants dans les joies des pelouses.
On se jette dans les pentes en roulant, on glisse sur des luges de carton, on lance toutes les balles, par tous les moyens pos­sibles, en riant.
On chante, on crie.
Sous le soleil, c’est l’innocence.
Dans le ciel rebon­dissent les cerfs-​​volants de fortune.
Leurs ombres jouent sur le sol avec celles des vautours.

Partager ce texte

Réagir, interroger, ouvrir

contact

2017 © frth