par Franck Thomas

  • L’énorme du savoir-​​vivre

    publié dans Vécus parallèles

    Merci à Lydia Boudarène / juin 2010

    La pre­mière fois que je suis rentré dans une grosse, je n’ai pas immé­dia­tement saisi mon bonheur. Ce jour-​​là, je sortais de l’agence pour l’emploi, ce qui n’était guère pour me mettre en bien­veillance. Tout ruminant de mon avenir incertain, j’arpentais le bitume en proie à des accès suc­cessifs de désespoir et de machia­vé­lisme, prêt à en découdre avec le genre humain si jamais il lui prenait l’audace de vouloir s’incarner sur mon chemin. Sans doute celui-​​ci fut-​​il tenté de tester ma déter­mi­nation : une (...)

  • Autres publications récentes

    contact

    2019 © frth